5 Questions à Gueorgui Tcherednitchenko

J’ai le plaisir d’inviter aujourd’hui Gueorgui Tcherednitchenko sur ce blog pour un nouveau jeu des 5 questions. Gueorgui, je vous laisse d’abord vous présenter en quelques mots.

Gueorgui : Né en Russie, je suis arrivé en France à l’âge de 9 ans. J’en ai 26 aujourd’hui, et je travaille en tant que concepteur Web dans une agence de communication. À côté, je tente de percer en tant que photographe freelance, et surtout de voyager autant que possible. J’espère visiter tous les pays du monde avant d’être trop vieux ; gagner ma vie en voyageant et en partageant mes expériences de voyage serait le rêve total. (S’il y a des rédac’ photo de Geo ou de National Geographic dans la salle, qu’ils se manifestent!) J’ai découvert Flickr en 2004 après avoir acheté un appareil photo numérique, et je m’en suis tout d’abord servi pour partager des photos de vacances. Petit a petit, j’ai commencé à explorer les galeries d’autres membres, et j’ai fini par attraper le virus, et quatre ans plus tard, me voilà !

1. Je sais que cette question est difficile mais si vous ne deviez conserver qu’un seul appareil photo, ce serait lequel ?

Gueorgui : S’il ne devait en rester qu’un, je garderais mon Leica M6 TTL avec son optique 35mm. Il a un rapport qualité d’image/discrétion/maniabilité/versatilité qui surpasse même mon autre appareil de prédilection, le Canon EOS 5D qui est parfait à tout point de vue, sauf en ce qui concerne sa taille. En revanche, si je devais majoritairement réaliser des photos de commande rémunérées, il est clair que l’EOS 5D resterait mon arme de choix.

Mais franchement, ça me briserait le cœur de devoir abandonner mon gros appareil moyen format, ou mon petit compact numérique si pratique. L’exploration du matériel fait pour moi partie intégrante de la joie de la photographie, et je compte bien essayer autant d’appareils différents que possible. Je rêve d’ailleurs d’avoir l’occasion de travailler avec une chambre grand format.

2. Une autre question difficile (peut être)? Dites nous quelles sont vos photos préférées sur Flickr et pourquoi vous les appréciez.
On démarre par votre galerie..?

Gueorgui : C’est effectivement difficile de choisir. Il m’arrive souvent de tomber « amoureux » d’une photo que je viens de prendre, mais ce sentiment ne survit que rarement au test du temps. Du coup, j’ai pas mal de photos que j’avais adoré à l’époque où je les avais prises, mais très peu dont je sois réellement fier. Cependant, il y a quelques clichés qui ont marqué certains tournants dans ma manière de photographier, et c’est de ceux-là que je vais parler.

J’ai pris cette photo dans le métro alors que je me rendais sur le lieu de prise de vue pour un projet complètement différent. C’était la première fois j’ai cherché à raconter l’histoire qui se déroulait devant moi en un seul cliché, et j’ai bien entendu lamentablement échoué (sans le texte d’accompagnement, cette photo n’a rien de spécial), mais cet évènement m’a donné l’impulsion de me pencher davantage sur l’aspect narratif de la photographie. C’est à ce moment également que je me suis mis à faire plus de photos de gens.

Getting ready [3]

Celle-ci a été prise lors d’un reportage sur une équipe de rugby qui était arrivée jusqu’en finale de sa division. À l’origine, on m’avait commandé des photos sportives classiques, des moments d’action sur le terrain ; mais j’étais mal équipé pour et le match en lui même a été un échec photographique total. Cependant, aux vestiaires, j’ai pu réaliser quelques images dont je suis très content, comme celle là et deux autres de la même série. Ça m’a appris que la meilleure photo n’est pas forcément là où on pense, et qu’il y a toujours des choses à voir et à explorer en périphérie également.

Announcing the results

Cette photo est de loin la plus vue de toute ma galerie. Je l’ai prise le soir du premier tour de l’élection présidentielle de 2007, quelques secondes après l’annonce de la défaite de François Bayrou à celle-ci. Ce groupe de jeunes militants a fait l’objet de toutes les attentions de la part des photographes présents, et j’ai une bonne quarantaine d’autres clichés de ces mêmes personnes, mais c’est cette image-ci qui m’a semblé le mieux représenter le choc et la détresse du moment. Le choix de cette photo parmi les autres de la série n’a pas été évident — j’ai passé une heure ou deux à comparer les clichés dans le moindre détail, chose que je n’avais jamais faite avant, agissant beaucoup par intuition. Depuis, je fais beaucoup plus attention à la deuxième partie du travail du photographe : la sélection.

Mr. Zubkov

J’aimerais bien dire qu’il s’agit là d’une photo dont j’ai maîtrisé tous les paramètres, de la pose du sujet jusqu’aux couleurs en passant par la profondeur de champs, mais le fait est que le monsieur s’est tout simplement retourné au moment ou j’avais mon appareil devant l’œil, et j’ai déclenché plus ou moins automatiquement, sans aucune réflexion. Presque un an plus tard, c’est toujours un plaisir de regarder cette photo car non seulement elle techniquement réussie, mais en plus elle représente bien le personnage — un ami de ma famille. La leçon à retenir, je suppose, est que peu importe le matériel, l’expérience ou la patience que l’on a, parfois la meilleure photo est purement le fruit du hasard.

Et maintenant les photos des autres membres Flickr ?

J’ai eu vraiment beaucoup de mal à constituer cette liste. Il y a beaucoup trop de photos qui me plaisent tellement qu’il m’est très difficile de ne pas les partager : ma première sélection comportait une cinquantaine d’images, nombre que j’ai péniblement réduit à douze. Voici donc :

mountain couple

C’est sans doute ma photo préférée de tout Flickr. Anhtu, le photographe, excelle dans la photo de rue et le portrait sur le vif, mais il s’est vraiment surpassé pour cette image. Pour moi, elle est parfaite à tout point de vue, autant au niveau de la composition que de l’histoire qu’elle laisse entrevoir.

...Zarathustra

Tommy Oshima est un de mes photographes préférés, il maîtrise les ombres et les lumières à la perfection et ses images ont toujours une qualité bien spécifique, surréaliste, qui ne cesse de m’enchanter. Sa galerie est remplie de chefs d’œuvre, et je la conseille vivement à tous les photographes débutants ou expérimentés en quête d’inspiration — c’est cette galerie qui m’a poussé à aller de l’avant à mes débuts.

...

La galerie de Marcín Gorski regorge de photos réellement intéressantes, et celle-ci est ma préférée. Je n’avais pas remarqué le chien en survolant les miniatures dans son stream, mais en agrandissant la photo, j’ai éclaté de rire en le découvrant.

alison ll    

    IMG_46748

J’ai également un faible pour les portraits plus classiques, à condition qu’ils arrivent à m’accrocher par un détail, un trait de personnalité, un jeu de lumière. Je pourrais regarder ces quatre photos de Patric Shaw, Fabien Penso, Vitek et Wen Zheng pendant des heures sans me lasser.

Metropolitan Museum

Cette photo est ma préférée (et il a été difficile de choisir !) de la galerie du photographe New-Yorkais Will Sterns. Ce jeune homme est déjà un maître, ses photos, même celles qui sont certainement posées, donnent une impression de spontanéité et de naturel qui me rend vert de jalousie.

img065.jpg

Le photographe russe Andrey Turusov, qui m’avait enseigné les bases de la photographie, a un sens de la composition assez inouï, que j’admire énormément. Les yeux fermés de la fille devant le canon du char, l’ombre de ce canon, la noirceur oppressante du personnage de droite, tout ça rend cette photo inoubliable.

martin parr

La photographe Singapourienne Erica Lai a développé un style bien à elle, et mériterait d’être davantage connue. Ses portraits et ses paysages minimalistes valent le détour, et ce portrait du photographe Martin Parr (de l’agence Magnum) est l’un des plus intrigants.

mother

Les photos de rue et de métro new-yorkais de Peter Eavis font partie de ce qui se fait de meilleur sur Flickr. Les moments sont toujours saisis à la perfection, et les personnages figurant dans les photos méritent tous qu’on s’attarde sur eux et qu’on les étudie. Cette photo en est un excellent exemple.

Les forces vives de l'entreprise

Et enfin, cette photo de Bertrand Degove est également pour moi parfaite à tous points de vue. Je vois mal comment elle pourrait être mieux :)

3. Quel conseil donneriez vous à quelqu’un qui débute dans la photographie ?

Gueorgui : À quelqu’un qui veut se former à l’aspect technique de la photographie, je conseillerai de s’équiper d’un vieux boîtier argentique sans aucun automatisme et avec un objectif à focale fixe, et de s’entraîner à faire des photos techniquement correctes avec. Une fois que l’on maîtrise un outil aussi basique, on peut pleinement apprécier les automatismes offerts par les boîtiers modernes sans pour autant tomber dans le piège de laisser la machine « réfléchir » à sa place. Le plus important, c’est que le photographe, et non l’appareil, ait le contrôle ! Une fois la technique maîtrisée — et ce n’est vraiment pas compliqué, finalement — il s’agit de développer son sens esthétique, son sens de la composition, etc. Et ça, ça ne peut se faire qu’en étudiant de très près les travaux d’autres photographes, voire d’autres artistes visuels, et en photographiant autant que possible.

4. Lorsque nous interviewons des candidats chez Flickr, nous leurs posons systématiquement cette question un peu spéciale : chatons, bébé, sunset ou fleurs? Choisissez un thème.

Gueorgui : Vu que ma galerie ne comporte, parmi ces quatre choix, que le tag sunset, je pense que je vais devoir pencher de ce côté là. Mais on peut certainement faire des choses sympathiques avec les bébés, aussi !

5. Selon vous à quel autre membre Flickr devrions nous poser cette série de 5 questions ?

Gueorgui : A Kévin (aka sparadrap), qui a malheureusement mis une bonne partie de ses photos en « privé » il y a quelques temps, mais qui reste un des photographes français les plus persévérants (possédés?). Il a un style bien à lui, et est une source constante d’inspiration.