5 Questions à Vince in Paris

Notre invité du jour est Vince in Paris. Bonne lecture !

1. Première question difficile : si vous ne deviez conserver qu’un seul boîtier, ce serait lequel ?

Hyper facile… je n’ai qu’un seul boîtier et un seul objectif (EOS 400D avec un 28mm), je n’ai jamais lu le manuel, car je n’y comprends pas grand chose, de plus, il a tendance à toujours tomber en panne dès que je traverse le périphérique et que je pars découvrir le monde. Alors j’aime bien mon vieux Panasonic DMC-LS2 et mon Iphone couplé à l’application « Polarize ». Je crois bien qu’ils m’aiment aussi… mais faut pas le dire à Belinda, ma future femme.

2. Une autre question difficile (peut être?) Parlez nous de vos photos préférées sur Flickr en commençant par les vôtres.

Les pensées parisiennes

Mes photos préférées sont sans aucun doute mes plus intimes : principalement celles de mes enfants, que je photographie grandissant un peu plus, chaque semaine, et aussi les rigolotes où on est toujours un peu à poil avec « maman ». Celles qui ont choqué je les adore, celles qui ont fait rire je les chéri, et celles qui n’ont rien fait d’autre que de me faire plaisir à moi-même, je les aime. Malheureusement je ne peux pas vous les montrer ici, elles ne sont visibles que par mes « amis ». Ma page n’a strictement aucun intérêt (et aucune unité) si vous n’êtes pas un ami. Je le pense vraiment. Et je le regrette parfois.
Donc plutôt que de vous montrer des choses que j’aime à moitié ou pas vraiment. Je vais dire : Circulez, y’a rien à voir.

Parlons aussi de vos proches sur le réseau…

Mes proches sur le réseau sont avant tout des RENCONTRES, des vraies, et leurs images ne furent finalement qu’un (très bon) prétexte :

Pierre-Yves alias When i was a bird, le premier, le vrai, l’ultime :

prepare to be assimilated

Et David alias Galeopics, mon poulidor en or.

Galéo

Aussi lollah, tequila6, La Zilis, Krakote, .gc., et d_oracle. J’en oublie bien sûr, plein, mais ce n’est pas fait exprès…

Et puis toutes les rencontres à venir, je l’espère : Djédjé (si il veut un bon dj à sa crémaillère), Doo (si il a juste un peu de temps, un jour) et Dide (si il a vraiment soif, un soir), et pleins d’autres gens ici… et puis partout ailleurs. D’aileurs.

En résumé… tout ceux avec qui, les soirées on parfois été plus drôles avec flickr qu’avec tf1, grâce à des commentaires pleins d’humour et d’amour, des joutes verbales anthologiques, et aussi des joies, des peines et quelques secrets partagés… en image, en commentaires publics, en mails privés… et en musique.

3. Quels conseils donneriez-vous à un débutant dans la photographie ?

Les mêmes qu’a moi-même :
D’ouvrir grand les oreilles (et le coeur). De partager. D’oser.

De regarder autour de soi, l’oeil est un beau jouet. Avec ou sans appareil photo.
De regarder ce que font les autres :

là ou j'aime fouiller

De sortir, marcher dans la rue, fréquenter les bars, voyager beaucoup et très loin, se poser sur un banc, réfléchir, rêver… en espérant parfois faire une belle image.
Et de ne jamais être déçu par ses propres échecs dans ces moments là.
Et de rire aussi. Toujours.

4. Question classique que l’on pose aux candidats chez Flickr : vous êtes plutôt chatons, bébé, fleurs ou coucher de soleil ?

Pour être honnête, je suis très cochon.

5. Quel membre Flickr souhaitez-vous inviter sur ce blog ?

When i was a bird pour qu’il y passe des heures, et qu’il me paye des bières à vie.

dominique A / la route du rock 2009

Tequila 6, pour la voir sourire en automne, et tout l’hiver aussi.

et Sir Ali K., pour l’encourager à rester aussi bon, et toujours aussi beau.

the nightmare

J’aurais bien ajouté Galeo, juste pour le plaisir de le lire, il est si drôle, mais la Bretagne on en a assez bouffé ces derniers temps.

Non ?

Je remercie Vincent pour cet exercice. Vous pouvez bien sur lire ou relire les précédents entretiens sur cette page.