Regard de Photographe : Sébastien Mamy

Retrouvez toutes les photos de Sébastien sur sa galerie Flickr mais aussi sur son site Internet.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis un français de 38 ans, vivant en Suisse depuis quelques mois, consultant dans le domaine du droit d’auteur. Je suis photographe semi-professionnel, c’est à dire que mes produits photographiques ne constituent pas la majeure partie de mes revenus. Depuis toujours fasciné par la nature et les grands espaces, la photographie me donne une bonne excuse pour arpenter les déserts les plus perdus ou les forêts les plus profondes. La pratiquer est aujourd’hui pour moi aussi indispensable que de respirer.

Yellowstone Pronghorn Silhouettes

Depuis combien de temps fais-tu de la photo et comment est née ta passion pour la photographie ? Quel a été le déclic ?

Ayant toujours été attiré par la recherche de l’esthétique, de la beauté graphique, je fais de la photographie depuis très jeune (j’ai eu mon premier 24×36 à 12 ans, un reflex Practika avec un 35-70mm), sans doute également parce que j’ai eu la chance de grandir dans un environnement très orienté vers l’art. A l’époque je photographiais ce qui était autour de moi, la campagne, la famille,… Je n’ai malheureusement pas retrouvé les négatifs de mes premières expériences de photographe en herbe ! Ensuite, j’ai laissé de côté ce qui n’était à l’époque qu’un passe temps pendant pas mal d’années, et ce n’est qu’au cours d’un voyage en Bolivie, à 27 ans, que j’y suis revenu brutalement : les paysages, la faune et la flore de ce pays, et l’impression de liberté absolue des grands espaces de l’Altiplano m’ont tellement marqué que j’ai voulu tenter de capturer ces sensations pour les partager ensuite.

Death Valley Mesquite Dunes

En parcourant ta galerie, nous découvrons de merveilleuses photos de tes voyages et de paysages étonnants. Qu’est-ce qui t’a donné envie de prendre ces photos ? Ont-elles une signification particulière pour toi ?

D’un point de vu général, la motivation qui me pousse a prendre des photos est toujours la même, quelque soit la photo. C’est l’envie de capturer une émotion par nature fugitive, et de la partager. Et c’est même une obsession. La photographie de paysage est à cet égard particulièrement frustrante car même la plus belle image ne pourra transmettre le vertige des grands espaces, la paix des déserts ou le mystère des forêts. C’est pour cette raison que cela devient une obsession, on persiste à prendre et à reprendre les mêmes endroits, en espérant faire le Cliché. C’est dans le fond une discipline d’aliéné puisqu’on fait toujours les mêmes choses en espérant que les résultats soient différents ! J’en veux pour preuve l’incroyable Ansel Adams qui photographia la vallée de Yosemite pendant presque 50 ans sans jamais en être lui-même satisfait !

Yellowstone Elk Calf At Sunset

Comment décrirais-tu ton travail et ton style ?

Je n’aime pas trop parler de travail dans le contexte de la photographie car c’est avant tout un plaisir. Et je trouve que c’est un terme prétentieux qu’utilisent beaucoup trop de personnes qui ne travaillent justement pas leur photos (j’entends par travail, le fait de les préparer en amont, de réfléchir à l’approche, au thème, à la réalisation bien avant de coller son oeil derrière le viseur). Je parlerai donc simplement de photo, et si je devais décrire mes photos ou parler d’un style qui les caractériserai, alors je dirais un style intemporel. D’abord, les sujets que je photographie le sont par nature (paysages, animaux, parfois personnages mais sans référence temporelle). Ensuite, je m’efforce de faire des compositions et de traiter les photos dans l’optique (pardon pour le mauvais jeu de mots) d’être le plus fidèle possible à ce que j’ai vu pour restituer la sensation du moment. J’essaye d’éviter autant que possible de tomber dans les modes (comme par exemple la pose longue, ou l’abus d’effets de post-traitement pour dramatiser les scènes). C’est une sorte de neutralité qui, je pense, s’accorde bien avec cette discipline de la photographie.

Yellowstone Elk Calf Eating

Quels sont tes réglages préférés ? As-tu une technique particulière ?

Je ne pense pas avoir de technique particulière, ou en tout cas différente de celles des autres photographes de paysage. Je ne pourrai donc pas divulguer ma recette pour réussir les photos, désolé ! :-) Cela dit, j’ai quelques tics de réglage, qui sont les suivants : je ferme beaucoup mon diaphragme pour avoir une grande profondeur de champs pour les paysages, et je fais tout l’inverse pour l’animalier. S’il n’y a pas de vent, je réduis ma sensibilité au maximum, et j’allonge le temps de pose (le bruit numérique est l’ennemi des textures qui sont primordiales en paysage). J’utilise un trépied dans 95% des situations. Je n’utilise jamais de filtre (fut un temps où j’utilisais un polariseur, mais je trouve le résultat peu naturel). Enfin, pour parler objectifs, je n’abuse pas du grand angle, car même si j’aime bien l’effet d’espace que cela peut donner, je trouve qu’on s’en sert trop aujourd’hui, et je préfère, dans bien des situations, une focale peu déformante comme le 50mm ou le 80mm. En plus, cela permet plus facilement de faire des montages panoramiques, car les distorsions géométriques sont faibles même sur les bords des photos.

North Cascades Mount Shuksan

Utilises-tu des équipements qui sortent de l’ordinaire, par exemple des accessoires que tu as fabriqués toi-même ou que tu as transformés ?

Non, en réalité, je me préoccupe assez peu du matériel. J’ai investi il y a cinq ans dans un très bel appareil moyen format numérique, avec des optiques incroyables de précisions, et cela me convient parfaitement, pour longtemps encore.

Death Valley Mearns Coyote


Quelles sont tes méthodes de traitement des images après la prise de vue ?

Comme tout le monde, je prend toutes mes photos en raw pour pouvoir les traiter sans perte de qualité. Pour une grande majorité des photos, je fais des retouches en utilisant Light Room. Pour certaines nécessitant plus de travail (gestion des niveaux par zones plus précises par exemple), j’utilise Photoshop Element, qui est largement suffisant pour couvrir mes besoins. Et c’est également sous Photoshop Element que je fais mes montages panoramiques (cela représente à peu près 25% de mes photos). Je n’utilise jamais de filtre prédéfinis : chaque photo est différente, donc c’est de la paresse que d’appliquer les mêmes réglages sans distinction. Je limite la plupart du temps mon traitement, dans l’ordre d’apparition, à la balance des blancs, la courbe de niveau (hautes et basses lumières), le contraste, parfois un peu de clarté (mais très légèrement, car sinon, cela fait très vite un effet HDR des plus détestables). Dans certain cas, j’ajoute un filtre dégradé de contraste et d’exposition, soit linéaire, soit circulaire. Enfin j’exporte au format désiré, et je passe un peu de netteté optimisée avec des réglages qui dépendent de la taille de sortie de la photo.

Girafe, South Africa

Qu’est-ce qui te plait le plus sur Flickr ?

Je suis membre Flickr depuis 2008, et j’y ai tout de suite trouvé une grande communauté de passionnées. Cela m’a permis d’une part de partager mes photographies et de voir si elles plaisaient, et également de découvrir d’autres photographes, d’autres angles, d’autres aspects de la photographie. Regarder, commenter et imiter parfois les photos des autres membres, c’est probablement le plus enrichissant, et Flickr possède un tel volume de contenu qu’il est peu probable de ne pas trouver de quoi élargir ses horizons.

Storm over Badland

Y a-t-il un autre membre de Flickr, ou d’un groupe Flickr, qui t’a inspiré ?

Je pense que Ben H. est le membre Flickr qui m’inspire le plus. Son traitement des paysages est très fort. C’est également intéressant de voir son approche plus typée de paysages que j’ai également eu la chance de capturer. Je compare souvent ses photos avec les miennes, cela me permet d’identifier les aspects sur lesquels je peux progresser ou changer d’angle.

White Sand Dunes


Quelle est ta photo de coeur (parmi les tiennes), et pourquoi ?

C’est une vraie torture pour un photographe de ne pouvoir en choisir qu’une ! Alors je répondrai peut être Byson in the Myst, car c’est la réalisation d’une photo dont j’avais l’idée depuis longtemps, et pour laquelle j’ai vraiment lutté ! Et puis si je devais choisir une seule photo de paysage, je n’y arriverai pas, donc je me rabat sur l’animalier !

Bison Crossing Yellowstone River

Quelles sont les trois photos d’autres membres de Flickr que tu admires le plus, et pour quelle raison ?

Plutôt que donner 3 photos, j’aimerai citer 3 membres, car c’est l’ensemble de leur photos qui me touche. Ils travaillent en général en série, alors ne sélectionner qu’une photo serait sans doute les trahir, ils risqueraient de m’en vouloir à tout jamais ! Donc les voici : le premier, c’est Yves Lecoq, dont l’univers loufoque est hilarant. Au delà de ça, ses montages sont d’une grande qualité, et me réconcilient tout à fait avec la création numérique. Le second, c’est Christophe Lecoq (il parait que c’est le fils du premier !), pour ses noirs et blancs profond et son sens de la composition. Et le troisième, les lecteurs du Blog le connaissent déjà, il s’agit d’Eric Lafforgue, dont les portraits sont d’une qualité éblouissante.

Atacama Andea Flamingos


Si tu avais un secret à partager à propos de la photographie, quel serait-il ?

Le secret c’est de regarder le plus de photos possibles, d’aller à des expositions, de parcourir des livres de photos, de sillonner internet, et Flickr est très bien pour ça. Ce n’est pas de la pub déguisée, c’est ce que je pense vraiment : plus on voit de photo, plus on est capable de définir ce que l’on aime, et ce que l’on veut faire !

Death Valley Bad Water


« Dans cinq ans, tu seras… »

Exposé à la maison européenne de la photographie :-) C’est un rêve bien évidemment, mais c’est surtout que je travaille sur une série ambitieuse, sur un thème temporel cette fois ci, et j’espère qu’elle suscitera assez d’intérêt pour mériter des expositions à grande audience : le sujet traité touche tout le monde !

Un grand merci à toi Sébastien, continue à nous faire voyager ! Nous te souhaitons bonne route et beaucoup de succès.

Retrouvez toutes les photos de Sébastien sur sa galerie Flickr mais aussi sur son site Internet.

Bison Crossing Yellowstone River
Posted By
Solène

I'm an editor for Flickr Blog and Senior Community manager @Flickr
Ancienne élève en Art, Histoire de l'Art et Archéologie mais aussi en Arts appliqués, je suis passionnée et sensible à ce qui est beau. Sur Flickr, je découvre au quotidien des photos sublimes, des photographes de talent. Merci à eux !